8 MARS : Hommage à notre 1ere salariée

Pas de doute à avoir sur l’essence même de notre association d’aide à domicile : son histoire est intimement liée à celle de Jeanine, 1ere salariée auprès des familles.

« Je me suis laissée tenter par l’aventure »

En 2012, pour les 60 ans de l’association, PYRENE PLUS avait recueilli son témoignage sur ses premiers pas :  » J’avais 18 ans passées quand Marie-Louise m’a proposé de travailler au service des familles. Je gardais déjà mes frères et sœurs et je me suis laissée tenter par « l’ aventure ». Je me déplaçais principalement en vélo ou à pied. Je prenais en charge l’entretien du logement et toutes les tâches qui pouvaient soulager les mamans. Je me souviendrai toujours du jour où j’ai failli préparer un hérisson à manger pour une maman qui avait accouché et des conditions insalubres des foyers où nous étions.  » L’AAFP 65, L’Association d’Aide Familiale Populaire nait ainsi sur cette base en octobre 1952.

La formation était déjà une priorité

Une idée forte de l’association de départ est que ce soit des personnes qualifiées qui aillent auprès des familles. Travailleuse familiale, c’est réellement un métier à part entière. Jeanine est ainsi partie en formation 6 mois dans un école spécialisée à Gif-sur-Yvette. Sa formation est ainsi complétée par des stages au sein de maternités et pouponnières.
2 puis 3 travailleuses familiales sont finalement engagées. Les premiers bénévoles de notre association, l’ AAFP 65, sont très impliqués. Très vite, notre association adhère à la Fédération Nationale des Associations d’Aide Familiale Populaire, la FNAAFP / CSF. Cela lui permet d’être représentée auprès des Ministères et organismes concerné et également assurer la formation de ses aides familiales.

Depuis, l’association s’est enrichie d’une quarantaine de métiers évoluant avec l’avancée en âge des familles. Les membres du Conseil d’Administration sont les seuls bénévoles. Direction, services supports, services d’intervention : fidèle aux idées fortes de la création de l’association, tout le personnel est salarié et professionnel.

Nous avons tous fait avec le peu que nous avions

Et Jeanine d’ajouter : « Mes premiers salaires, je les dois aux bénévoles qui ont donné de leurs ressources personnelles pour me payer. Nous avons tous fait avec le peu que nous avions à l’époque dans le souci d’apporter une aide aux plus fragiles. »

Petit à petit, les moyens humains et matériels s’étoffent. Les accueils des salariés, au départ dans les maisons personnelles des responsables de services, sont organisées dans des locaux professionnels. Nos 5 antennes voient ainsi le jour progressivement. L’organisation de notre association se professionnalise avec une structuration de Direction et des logiciels et moyens techniques adaptées aux évolution du secteur.

L’association est rebaptisée PYRENE PLUS en 1995 réaffirmant son implication sur le territoire du département et le « PLUS » qu’elle souhaite continuer à apporter aux plus fragiles et également à leur famille. Depuis l’histoire humaine de notre association continue !

Pour en savoir toujours  plus sur PYRENE PLUS, découvrez les autres actualités de notre association.

Photo : à droite, Jeanine, première salariée partie en formation. Don de la photo à PYRENE PLUS.

 

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *