1960-1990 : le boom de nos services !

Après les années de guerre, les progrès de la médecine et l’amélioration générale des conditions de vie de la population ont une conséquence heureuse : l’allongement de l’espérance de vie. Cependant, le corollaire est l’augmentation du nombre de personnes âgées en perte d’autonomie. Dans leur grande majorité, celles-ci souhaitent poursuivre leur vie chez elles, dans leur environnement habituel. PYRENE PLUS va ainsi développer de nouveaux services pour accompagner au mieux les haut-pyrénéens dans leur vie quotidienne.

Dès 1960, le service « aide-ménagère » est créé

Les militants des associations familiales populaires, tournés au tout début vers l’accompagnement des familles et leur soutien d’après-guerre, créent dans les années 60, le Service aux personnes retraitées. L’aide-ménagère se met en place.  Parallèlement, les Pouvoirs publics se saisissent du problème et envisagent des financements pour «  l’aide-ménagère » à travers les caisses de retraite (CRAM et aussi régimes spéciaux comme la SNCF, les PTT, etc.).

Services infirmiers, portage de repas et téléassistance voient également le jour

La CAF propose une enveloppe globale pour les interventions auprès des familles, ce qui « booste » notre Service Famille. En 1984, le Directeur de la DSD initie la mise en place d’auxiliaires de vie aux personnes handicapées, incitant notre association à amorcer de nouvelles prestations. Les services de Soins Infirmiers à domicile s’organisent également sur Argeles, Bagnères et Lourdes. Le Portage de repas et la Téléassistance complètent les prestations proposées aux personnes âgées et personnes handicapées.

Des services d’accompagnement autorisés sur l’ensemble des Hautes-Pyrénées

Des Conventions entre  notre association, AAFP 65, et les organismes financeurs sont signées, avec possibilité d’intervention sur tout le Département, secteurs ruraux compris. Notre association d’aide à domicile accueille ainsi le public dans ses locaux sur Argelès-Gazost, Bagnères de Bigorre, Lannemezan, Lourdes et Tarbes.
Dans les années 80, notre structure d’accompagnement cèdera certaines zones d’intervention, comme Vic et ses alentours, aux associations ADMR  (Aide à domicile en monde rural) au fur et à mesure de leurs créations dans les cantons ruraux.

L’association professionnalise ses services administratifs

S’appuyer sur des personnels formés et professionnels a été, dès le départ, l’essence même des interventions de notre association.
A la fin des années 70, c’est au tour de l’ensemble des services administratifs de se développer : Un poste de Directeur est créé. La « paye » et la « facturation », faites manuellement jusque-là, s’informatisent. Cette modernisation permet également d’assurer la facturation des bénéficiaires de l’aide sociale.
Ces développements apportent gain de temps et efficacité à notre association. Nos services permettent alors d’assurer jusqu’à 280 000 h d’intervention avec un nombre important de salariés sur le département.

En 1995, une nouvelle page de l’histoire de notre association d’aide à domicile va s’écrire.
A découvrir dans le prochain article prévu en juin.

Retrouvez également le début de notre histoire, grâce aux articles déjà parus :

1952 : La naissance de notre aventure humaine !

8 MARS : Hommage à notre 1ere salariée

Service familles PYRENE PLUS : une évolution des besoins depuis 1952

Source photo : archives PYRENE PLUS.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *